PARANOYAN, illico, Septembre 2019

Y a des moments comme ça où t’es presque satisfait de t’en prendre une en pleine face, des instants que tu voudrais reproduire, genre masochiste mais sans douleur. La claque est venue de la clé USB que j’ai commandée sur paranoyan.bandcamp.com. Un format carte de crédit avec visuel à la Cypress Hill. Assumé. Contenu : double-album, avec des sons des 90’s, assumé, recueil de nouvelles introspectives, assumé. Le mec rappe, mais c’est un punk assumé. On comprend qu’il ne cherche pas les chiffres, que l’autotune et la mode sont balayés, que le rien à foutre s’efface dans la profondeur des thèmes abordés, amour, amitié, mort, et encore. Ce testament émerge de souvenirs encore frais, et il plane sur cette clé comme une tornade de liberté. Rap conscient d’inconscient où le caustique est empreint de mélancolie joyeuse, où l’humour côtoie le drame, où les références à Baudelaire flirtent avec les expériences de voyages, on navigue sur un bateau ivre de sincérité, le rap comme sacerdoce. Assumé.

SCOLTI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s