Naïade

J’ai imaginé le ruissellement sur cette poitrine fière et élégante, ces cheveux trempés qu’elle tirait vers l’arrière en souriant légèrement, et l’eau qui jaillissait des pointes comme un fruit qu’on aurait serré fort dans la main, pour aller nourrir une cambrure cachée par les remous discret d’un bassin d’eau de source. La naïade accueillait la… Lire la suite Naïade